Concours de traduction

Dans le cadre du séminaire On traduit dans l’Estrie, les organisateurs ont proposé aux participants le défi suivant : la traduction en français d’un extrait de la chanson « That’s Life! » de Frank Sinatra. Les participants au concours devaient faire une traduction chantée ou en poème, selon leur choix.

Pour prendre connaissance de toutes les versions soumises, défilez jusqu’en bas. Le texte en rouge est le texte gagnant.

Pour savoir le nom du gagnant, cliquez ici.

Anglais That’s Life (extrait)

That’s life, that’s what people say.
You’re riding high in April,
Shot down in May.
But I know I’m gonna change their tune,
When I’m right back on top in June.

I’ve been a puppet, a pauper, a pirate,
A poet, a pawn and a king.
I’ve been up and down and over and out
But I know one thing:
Each time I find myself flat on my face,
I pick myself up and get back in the race.

N° 1 C’est comme ça!

C’est comme ça! Oui c’est c’que tout l’monde dit.
En plein triomphe le matin,
À midi… plus rien!
Eh bien moi, j’vais vous changer la donne,
Je reviendrai avant que minuit sonne.

Et moi le pantin, le pouilleux, le pirate, le poète,
Le pion et le roi.
Je suis à gauche, à droite, en haut, en bas,
Mais regardez-moi…
Chaque fois qu’on me dit que c’est bien fini
Me voilà qui repars pour un autre tour encore!
N° 2 C’est la vie (extrait)

C’est la vie, du moins c’est ce que l’on dit.
En avril, vous frôlez les cimes.
En mai, vous plongez dans l’abîme.
Mais je sais que je peux tout changer,
En juin, me revoici prêt à toucher aux étoiles.

Tantôt fantoche, mendiant ou hors la loi,
Ailleurs poète, pion ou roi.
J’ai tout connu, des sommets aux bas-fonds.
Mais je sais qu’en vérité,
Chaque fois que je mords la poussière,
Je me relève et avance en secouant la terre.
N° 3 C’est la vie (extrait)

« C’est la vie », semblerait-il.
Invincible en avril,
Le cœur lourd en mai.
Mais regardez-moi aller,
Quand je referai surface en juin!

J’ai été fantoche, va-nu-pieds et soldat,
J’ai été poète, pion et roi.
Les hauts et les bas, ça me connaît.
Mais il y a une chose que je sais :
Quand je me sens faiblir,
Je ne tarde jamais à me ressaisir.
N° 4 C’est la vie
« C’est la vie », c’est votre adage cliché:
T’as le vent en poupe en mai,
Et tu chavires en juin.
Mais votre adage va sûrement changer,
Quand j’remonterai à bord en juillet!

J’ai été un pantin, un pauvre, un pirate,
Un poète, un pion et un prince.
J’ai eu des hauts, et j’ai eu des bas.
Mais n’en doutez surtout pas:
Chaque fois que j’me prends une pelle,
Je m’relève aussitôt et j’repars de plus belle.
N° 5 La vie, c’est ça qu’on en dit

La vie, c’est ça qu’on en dit :
En avril, l’euphorie
En mai, l’ennui.
Moi j’vais boul’verser ce refrain
En juin, mon entrain me revient.

J’ai joué, dépensé, attaqué, écumé,
déclamé, avancé et régné.
Ça et là, trois p’tits tours, terminé!
Jamais à vau-d’route
Jamais face cont’ terre sur le bord de la route
Bien vite rétabli, debout et bonne route!
N° 6 C’est la vie

C’est la vie, à c’ qu’on dit
En avril tu fais le beau,
En mai t’es sur le carreau.
Mais j’vais leur montrer, tiens
Qui s’ra encore l’meilleur en juin.

J’ai été un fantoche, un mendiant, un truand
Un poète, un pion et un roi,
J’ai connu la gloire et la misère, j’ai été aux abois
Mais je sais que maintenant,
Quand je me retrouve face contre terre,
Je me relève et je repars ventre à terre.
N° 7 Ainsi va la vie

La vie, dit-on, est folie
Hier encore en plein envol
Fauché aujourd’hui
Mais je changerai cette ritournelle
Quand je reviendrai demain au haut de l’échelle

J’ai été un pantin, un mendiant, un pirate
Un poète, un pouilleux et un roi.
J’ai connu triomphes et échecs, boires et déboires
Mais je ne flanche pas :
Chaque fois que je me trouve sur le carreau
Je me ramasse et je repars à nouveau
N° 8 C’est ça la vie (extrait)
(D. K. Thompson, K. Gordon)
(prévu pour être chanté sur l’air de la chanson originale… moyennant un poil d’adaptation rythmique! 🙂

On dit… que c’est ça la vie
Hier encore par tous suivi… aujourd’hui fini
Mais je l’sais, et je vous le promets :
Demain, je s’rai de nouveau au sommet

Tour à tour manant, magnat, mineur, meneur, moine et monarque
J’ai été loué, floué, roué, rabroué, mais qu’on le remarque
S’il fallait que la vie me mette au tapis
Sans tarder je m’rel’vais et je repartais
N° 9 C’est la vie!
En tout cas c’est ce qu’on dit
En avril, les sommets
   Puis dégringolade en mai
Moi, je fais mentir le dicton :
   Je r’monte la pente avant juin

Je fus pantin, pirate, poète
Tantôt pion et tantôt roi
J’ai eu des hauts et des bas
Mais j’ai compris le secret :
Quand la vie m’donne des coups durs
   Je m’relève
   Je m’secoue
Et je reprends mon allure
N° 10 La vie, tu sais c’qu’on en dit
Tout va bien l’matin
T’es foutu à midi
Mais moi, tu verras, je m’ laiss’rai pas avoir
Parc’ que j’vais m’relever, ce soir

Qu’on soit pantin, pirate, putain, poète, pion ou roi
Qu’on ait touché l’fond ou crevé l’plafond,
Y’a qu’un truc de vrai
Chaque fois qu’on s’prend un mur, chaque fois qu’on s’ramasse,
Faut s’rel’ver, se r’dresser… et r’prendre sa place.

Pour consulter le volet anglophone du concours, cliquez ici.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s